Notre histoire

FAD - Fathers Against Discrimination a.s.b.l.

"Both Parents for All Children™"

Notre organisation a été créée pour devenir une plateforme de dialogue qui promeut l’égalité des chances entre les sexes pour les deux parents, afin de mettre fin aux violations des droits de l’enfant et assurer leur bien-être, pour sensibiliser aux inégalités entre les sexes et à la discrimination parentale dans les tribunaux luxembourgeois.

Notre objectif -

- Bien-être des enfants

Notre objectif est d’attirer l’attention sur le droit de la famille luxembourgeois obsolète, en particulier en ce qui concerne le divorce et les droits de chaque parent lors des audiences de garde des enfants.

Malgré les récentes modifications apportées au Code civil luxembourgeois le 1er novembre 2018, qualifiées et présentées au public de « révolutionnaires », le partage à parts égales des responsabilités parentales – résidence alternée n’est toujours pas une règle par défaut et est rarement introduit par les tribunaux luxembourgeois de la famille. Dans la plupart des cas, les législateurs et les juges demeurent à l’abri des preuves fournies par plus de quarante ans d’études empiriques, de conclusions scientifiques et de consensus parmi des psychologues de renommée internationale confirmant que le partage à parts égales des responsabilités parentales – résidence alternée est le modèle le plus efficace pour assurer la stabilité émotionnelle des enfants pendant la séparation et après un divorce des parents.

50/50 Partage des responsabilités parentales – La résidence alternée peut, et doit être introduite au Luxembourg en tant que règle par défaut dans l’intérêt supérieur de l’enfant. Le modèle peut ne pas résoudre tous les problèmes auxquels les parents sont confrontés au moment de la séparation, mais il protège les enfants en supprimant la possibilité pour l’un ou l’autre parent de les utiliser comme instrument de chantage.

Égalité entre les parents et les deux sexes -

- Égalité au travail & Égalité à la maison

La société a connu des changements importants au cours des dernières décennies. Les rôles d’un père et d’une mère ne sont plus définis comme ils l’étaient dans les années 1950. Pourtant, il y a des centaines d’enfants et de pères au Luxembourg, et des milliers en Europe, dont les droits sont violés chaque année. Les enfants sont séparés par les tribunaux de la famille et on leur dit qu’il est dans leur intérêt supérieur de ne pas avoir un accès égal à la mère et au père.

Le gouvernement luxembourgeois doit trouver le courage de donner l’exemple aux autres membres de la communauté européenne et de mettre un terme à la discrimination parentale fondée sur le sexe dans les tribunaux luxembourgeois.

L’égalité des chances entre les sexes est tout aussi importante pour les femmes que pour les hommes, mais l’égalité des chances au travail ne peut être atteinte que s’il y a égalité au foyer. Notre organisation promeut l’égalité des chances entre les sexes dans tous les aspects de la société luxembourgeoise. Nous soutenons le droit des hommes et des femmes à l’égalité des parents et à une carrière professionnelle réussie. Nous soulignons l’importance des valeurs familiales pour promouvoir l’impact positif d’une famille pleine et saine sur l’éducation des enfants. Nous recherchons l’égalité de traitement des deux parents lors des audiences de garde au Luxembourg.

Nous demandons du soutien et nous tendons la main à toutes les personnes de bonne volonté, en particulier aux femmes de tous âges, aux organismes sans but lucratif, aux LGBTI, aux groupes féministes, aux hommes, aux pères et à tous ceux qui se soucient vraiment du bien-être des enfants.

Nous avons besoin de soutien pour inciter les juges des tribunaux de la famille luxembourgeois à trouver le courage d’ARRÊTER l’introduction d’une doctrine dépassée et d’une approche modèle favorisant un parent par rapport à l’autre sans considération pour les enfants et de START introduisant le partage 50/50 des responsabilités parentales – résidence alternée comme règle par défaut pour toute procédure en garde au Luxembourg.

"Mir wëlle bleiwe wat mir sinn an mir kënnen e Beispill fir den Rescht vun Europa sinn." -

- "Nous voulons rester ce que nous sommes et nous pouvons devenir un exemple pour le reste de l’Europe.

Newsletter

Abonnez-vous à notre bulletin d’information pour rester au courant des derniers événements et de l’information sur la campagne de FAD – Fathers Against Discrimination a.s.b.l.

S'abonner
PLEASE SUPPORT OUR CAUSE