Os nossos 3 postulados (EN)

Nos 3 postulats

FAD – Fathers Against Discrimination a.s.b.l. ”Both Parents for All Children™” lancera une campagne en septembre 2019 avec 3 postulats à présenter au gouvernement luxembourgeois:

Postulat No.1

 “Création d’un refuge pour les hommes, garçons et pères avec enfants qui sont victimes de violences domestiques et qui ont besoin d’une aide, d’une assistance et d’un abri. S ‘il n’est pas possible d’établir un tout nouvel établissement, conversion de l’un des 10 centres d’hébergement actuellement existants mais accessibles exclusivement aux femmes, filles et mères avec enfants et création du tout premier centre d’hébergement pour hommes, garçons et pères avec enfants au Luxembourg.“

Le ministère de l’Égalité des chances entre les femmes et les hommes indique sur son site officiel qu’il existe au Luxembourg des centres d’accueil pour « femmes, filles, femmes avec enfants et hommes ». Ce n’est pas la vérité. D’après la Croix-Rouge luxembourgeoise, il a été confirmé à FAD que, sur les 10 refuges répertoriés et actuellement disponibles au Luxembourg, pas un seul établissement n’accepte d’hommes, de garçons ou des pères avec enfants.

Dans une société très internationale, dans la grande majorité des cas, sans aucun membre de la famille vivant au Luxembourg, les hommes, garçons et pères avec enfants ayant besoin de trouver un refuge n’ont nulle part où aller.

Postulat No.2

“Création d’un poste gouvernemental de porte-parole des droits de l’enfant afin de promouvoir le développement et la protection des droits des enfants au Luxembourg.”

Actuellement, le Grand-Duché occupe le 54ème rang du KidsRights Index et échoue à servir d’exemple à la communauté européenne et à garantir la non-violation des droits et conventions devant les tribunaux luxembourgeois.

  1. L’article 3, paragraphe 3, du traité sur l’Union européenne de 1992 a été créé pour promouvoir la protection des droits de l’enfant dans tous les États membres de l’UE.
  2. L’article 24 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne  a été introduit pour garantir la protection des droits de l’enfant par les institutions de l’UE et par les pays de l’UE lors de la mise en œuvre du droit de l’Union
  3. La Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant de 1989. Premier instrument universel de nature juridiquement contraignante visant les droits de l’enfant. Il y a actuellement 193 parties à la Convention, dont les 28 membres de l’UE. Bien que la Convention traite des droits civils, politiques, sociaux, économiques et culturels des enfants, il existe de nombreux exemples de violations des droits des enfants dans tous les États membres de l’Union européenne, y compris le Luxembourg.
  4. L’article 8 de la Convention européenne des Droits de l’Homme ratifiée par le Luxembourg en 1953 prévoyant un droit au respect de “la vie privée et familiale, du domicile et de la correspondance”.

Postulat No.3

“Création d’une ligne d’assistance téléphonique pour les hommes, les garçons et les pères ayant des enfants et création d’un bureau d’aide juridique situé au tribunal municipal de Luxembourg exclusivement consacré à la délivrance hebdomadaire d’une assistance gratuite aux parents, quel que soit leur sexe ayant besoin de conseils juridiques sur les sujets des droits humains et parentaux pendant le divorce, pendant la séparation des parents et les procédures relatives à la garde des enfants.”

 

"Mir wëlle bleiwe wat mir sinn an mir kënnen e Beispill fir den Rescht vun Europa sinn." -

- "Nous voulons rester ce que nous sommes et nous pouvons devenir un exemple pour le reste de l’Europe.

Newsletter

Subscribe to our Newsletter to stay up to date with the latest events and campaign information from FAD – Fathers Against Discrimination a.s.b.l.

Subscribe
PLEASE SUPPORT OUR CAUSE